FAQ

Introduction


 

Tous les ans, les organismes multilatéraux publient plus de 20.000 concours publics d’une valeur de 120.000 millions d’euros. Le marché des appels d’offres internationaux est encore très inconnu des entreprises canariennes. Près de vingt entreprises des Îles sont arrivées à obtenir certains contrats publiés par les principaux organismes internationaux dans les catégories: fourniture de biens, services et chantiers.
Le marché des appels d’offres internationaux à de grands avantages, dans lesquels sont inclus : 

  • 1. Ils offrent un grand volume d’affaires où l’on trouve des institutions financières engagées et des pays bénéficières réunis sous réglementation des appels d’offres pour tous les pays, tant dans les processus que dans les langues.
  • 2. Les Instituions Financières veillent à l’accomplissement du contrat et de l’exécution du projet.
  • 3. Non seulement les ingénieries ou les promoteurs  y trouvent un marché    accessible, c’est aussi le cas pour les entreprises de fourniture, les consultants, les architectes et les experts individuels.

La taille de l’entreprise est plus une influence dans la stratégie à suivre que dans les accès aux marchés. Beaucoup de petites et de micro PME exécutent déjà des projets de financements internationaux dans les cadres des concours publics.


 50% du volume des activités est géré par l’Union Européenne à travers la Commission Européenne dans les secteurs suivants.

  • 1. Développement Rural et sécurité alimentaire.
  • 2. Transports et infrastructures.
  • 3. Télécommunications et technologies de l’information
  • 4. Énergies et sécurité nucléaire 
  • 5. Conférences
  • 6. Environnement
  • 7. Culture, gouvernement et sujets internes 
  • 8. Santé
  • 9. Éducation, emploie et services sociaux.
  • 10. Appui à l’entreprise: industrie, commerce et services.
  • 11. Macroéconomie, financement public et régulation du marché.
  • 12. Homogénéisation et certificats de qualité.
  • 13. Aide humanitaire, gestion de crise et assistance post-crise.


L’autre  50% est  géré par les banques multilatérales et autres institutions, telles que les Nations unies.

Utilizamos cookies en este sitio para mejorar su experiencia de usuario
Al hacer clic en cualquier enlace en esta página usted está dando su consentimiento para que fijemos cookies.
x